Accès Adhérents

La revue de Presse

 

Elle chantait à La Galère depuis 8 ans

Adieu à Liliane Pradeau

Liliane Pradeau 2020

Après s’être battue pendant cinq ans contre une implacable maladie, Liliane Pradeau n’a pas pu gagner le dernier combat et nous a quittés le 14 novembre. Née Paccaud le 28 septembre 1948, elle était fille unique. Ses parents habitaient à Bény. De son mariage avec Claude, originaire de Marboz, en 1969, est né Pierre en 1974. Après une scolarité à l’école communale de Marboz et des études secondaires au collège de Montrevel, puis au lycée Carriat de Bourg-en-Bresse, elle est entrée comme stagiaire puis a été titularisée en 1965 au génie rural devenu Direction départementale de l’agriculture et des forêts qui a rejoint la Direction départementale des territoires.

Secrétaire administrative de classe exceptionnelle, elle avait fait valoir ses droits à la retraite en septembre 2012 après quarante-trois ans de service. Très dynamique, elle ne pouvait pas rester inactive. Liliane est alors rentrée à l’association Anim’à Bourg où elle s’est beaucoup investie. Puis elle a rejoint les bénévoles de l’office de tourisme de Bourg-en-Bresse Agglomération et le conseil citoyen de son quartier de la rue Gabriel-Vicaire. Passionnée par le chant choral, à chaque période de rémission de la maladie, elle retrouvait ses amis de la chorale La Galère de l’association Arthémis Musique. Ceux qui l’ont connue parlent unanimement d’une femme très généreuse, toujours prête à rendre service et très souriante. Son départ est un vide pour sa famille, ses amis et tous ceux qui ont eu la chance de croiser son chemin.

 Le Progrès (27 novembre 2020)

 

 

Pour les choeurs d'Arthémis Musique, vivement la vraie reprise !

Les choristes d'Arthémis musique attendent la reprise

Void'Jeunes presse 2020Après l’annulation du concert au théâtre à cause du premier confinement, les choristes d’Arthémis musique attendent avec impatience 2021. Ils espèrent être en représentation samedi 27 mars au théâtre.La nostalgie a envahi les choristes d’Arthémis Musique pour lesquels le chant et la cohésion du groupe sont extrêmement utiles à l’équilibre. Le conseil d’administration étudie actuellement la possibilité de faire un geste sur les cotisations pour les dédommager. Ils ne peuvent pas répéter et ont peu d’espoir, pour l’instant, en ce qui concerne la reprise des concerts.                                   

Un effectif en baisse de 23 choristes
Après l’annulation du concert au théâtre à cause du premier confinement, alors qu’ils étaient prêts et que toutes les places étaient retenues, ils comptent sur le prochain, samedi 27 mars. Il devrait signer la reprise d’un fonctionnement normal et permettra de retrouver le public. Cette manifestation pourrait aussi permettre de régulariser le déficit budgétaire de 6 300 €, lié aux annulations de toutes les manifestations postérieures au 14 mars jusqu"à ce jour.
La 24e  assemblée générale a quand même eu lieu, vendredi 20 novembre, en visioconférence et une bonne majorité de choristes a répondu présente pour le vote par mail. Ces derniers ont également été encore nombreux à renouveler leur adhésion malgré les incertitudes du moment. L’association compte actuellement 77 choristes à La Galère, 48 à Voidum, sept à Jazz par chœur et 11 dans le groupe d’enfants Void’jeunes, sous la direction générale du chef de chœur Vincent Govindin.
L’effectif enregistre une baisse de 23 choristes par rapport à l’année précédente. La Galère est le chœur majoritairement impacté. Dans les autres formations, l’effectif est quasi stable. Pour Jazz par chœur, le conseil d’administration est en train d’étudier la relance du chœur après le départ de Christian Caille qui le dirigeait.
Un concert en janvier est pour l’instant maintenu, à Saint-Trivier-sur-Moignans et un autre en mars à Charnay-les-Macon, ainsi que le grand rendez-vous du 27 mars au théâtre et un autre concert en mai ou juin à la Chapelle des Jésuites. Le conseil d’administration espère bien que le programme pourra vite s’étoffer.

Contacts : coprésidents : 06.23.11.59.76 et 06.37.82.21.38 Site : http://www.arthemis-musique.fr

Le Progrès (23 novembre 2020)

 

 

Pour Void'Jeunes, c'est l'heure de la rentrée

Rentrée Void'Jeunes 2020 1

Rentrée Void'Jeunes 2020 2

Ma(g)ville (septembre 2020)

 

 

A propos de la rentrée 2020

LES CHORALES A L'AUNE DES GESTES BARRIERES

Comme la danse, la pratique du chant est bouleversée par le contexte de crise sanitaire.

C'est une rentrée particulière pour l'association Arthémis, fondée en 1997 à Bourg-en-Bresse, qui regroupe trois chœurs. Comme l'explique Christian Rappy, co-président, l'organisation a été revue à l'aune des normes sanitaires : "Nous avons un chœur mixte de 75 personnes, un chœur d'hommes de 50 personnes et un chœur de 15 enfants. Pour ces derniers, la situation est moins compliquée. Comme ils ont moins de 11 ans, ils ne sont pas soumis au port du masque". Les deux autres groupes de chanteurs, eux, seront divisés. Le temps de répétition sera réduit à 45 minutes et les salles répétition sont limitées à 30 personnes.

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE LORS DES REPETITIONS

Les adultes devront porter, obligatoirement, le masque lors des répétitions. N'est-ce pas une chose trop contraignante pour des chanteurs ? Selon Christian Rappy, la situation est particulière, mais pas ingérable : "Bien sûr, ce n'est pas habituel de chanter avec un masque, mais pour autant, ça reste jouable". Arthémis n'a pas repris ses activités depuis le confinement. La rentrée se fera le 16 septembre pour les enfants, et le 21 septembre pour les adultes. L'association emploie un salarié, qui est donc au chômage technique depuis le mois de mars. Le plus important, pour Christian Rappy, c'est de reprendre la pratique du chant et de faire preuve de résilience : "Il est nécessaire de ne pas s'arrêter. Il faut relancer le plaisir du chant, même si l'avenir est incertain"… "Pour l'instant, on fait avec ce qu'on a, mais il est vrai que les directives ne sont pas claires. L'essentiel, c'est d'aller de l'avant". 

La Voix de l'Ain (28 août 2020)