Accès Adhérents

Revue de Presse 2019-2020

Void'Jeunes, la relève au concert d'Arthémis Musique du 28 mars

Void'Jeunes dans MagvilleVoid'Jeunes Magville 2On connaissait Voidum, La Galère et Jazz par Choeur, respectivement choeur d'hommes, mixte, et voué comme son nom l'indique à la musique jazz. Arthémis Musique grossit ses rangs et accueille cette année de nouvelles voix, au sein de l'ensemble Void'Jeunes. Ainsi de jeunes choristes viennent-ils compléter le pannel de voix d'Arthémis et insuffler une nouvelle jeunesse à l'ensemble des chanteurs en place, tous ravis d'accueillir "la nouvelle génération".
Sous la baguette du chef de choeur Vincent Govindin, les choristes d'Arthémis reprennent des standards de la musique française... et internationale. Lors de leur concert annuel qui aura lieu le samedi 28 mars au Théâtre, ils présenteront le fruit de leur travail. Les choristes, dont la diversité crée la richesse, seront réunis pour offrir un concert de qualité et donner du plaisir autant qu'ils en prennent à chanter.
Vente du programme au profit de l'association Hugo "Tous unis contre le cancer pédiatrique".

Ma(g)ville, mars 2020

 

Retour sur La Galère à Cize pour Steph'Andova

Vavao Steph'Andova cite La Galère

Steph’Andava est une association française créée en novembre 2012 pour poursuivre l'action de Stéphanie Bollard. Nous agissons pour l’éducation au Sud-Ouest de Madagascar au sein des villages d’Andavadoaka et de Befandefa. Grâce à une équipe de 6 personnes sur place et deux bibliothèques, nous renforçons l’apprentissage du français chez les enseignants, les enfants et les adultes du village.

 Après 7 années, quel bilan pour Steph’Andava ?  Lire tout l'article ici

Extrait :
Pendant ce temps-là, en France :
Samedi 12 octobre, deux Choeurs, La Galère de Bourg-en-Bresse et le Choeur Battant de Saint Saturnin ont offert un beau concert au profit de Steph’Andava. Un grand merci pour leur générosité pour les enfants d'Andavadoaka.
lagalere cize stepnandova

Vaovao Steph’Andava - Newsletter – Décembre 2019 - N°20
 
 

Gilbert Favier et la médaille de la culture

  1. Distinction  Gilbert Favier : un homme de chœur et de cœur

Vendredi 29 novembre, le maire Jean-François Debat a remis la médaille Art et culture de la ville à Gilbert Favier. Cette récompense distingue les personnalités qui contribuent au rayonnement culturel de la commune.

médaille Gilbert 2019                                        Le chant et les figurines aident Gilbert à canaliser sa nature légèrement anxieuse.   Photo Progrès /Josette BESSET

Gilbert Favier ne s’attendait pas à ce qu’Arthémis musique le propose pour l’obtention de la médaille Art et culture de la ville. Cet homme, très timide, est dans les forces vives de l’association.
Georges Delabre, coprésident, le décrit ainsi : « Pas avare de son temps, il a toujours des idées nouvelles et des projets. Tout doit être bien dit, écrit, cadré, contrôlé », comme à Renault Trucks, où il travaillait au service méthodes, avant sa retraite.

Le chant : une histoire de famille
Le chant est une histoire familiale. Parlant de son père, Alfred, Gilbert dit : « Il chantait dans les repas de famille et ne se faisait jamais prier… pas comme moi ! ». Il ajoute : « En 1994, j’ai découvert La Galère, un groupe de copains dirigé par Christian Caille. Deux ans plus tard, j’ai intégré le groupe et partagé de belles aventures dans des concerts, des échanges de chœurs, etc.
En 2016, avec le nouveau chef de chœur Vincent Govindin, il a fallu que je m’adapte à d’autres méthodes, davantage de supports musicaux. Un nouveau challenge avec des sons différents, des accords inattendus qui me donnent des frissons ! »
Gilbert a aussi d’autres passions. Il peint minutieusement des figurines avec l’association Les Ambarres de Rillieux (Rhône). Il aime lire, surtout des polars, dont il approvisionne généreusement les membres d’Arthémis.
Le jardinage est aussi un passe-temps qu’il apprécie. Il attend, avec impatience, à toutes les vacances, la venue de ses enfants et petits-enfants qui vivent loin. Dans toutes ces activités, il garde aussi une place privilégiée pour des activités ponctuelles au sein du comité d’animation de Meillonnas et, très régulièrement, aux Restos du cœur.

Repères
Naissance le 8 novembre 1946 à Bourg-en-Bresse.
Vit à Meillonnas avec sa femme Éliane qui lui donne deux filles. Il a aujourd’hui quatre petits-enfants : trois filles et un garçon.
Adolescence à l’union musicale de Ceyzériat comme saxophoniste.
1994 : découverte de La Galère, puis entrée dans le chœur comme basse en 1996 et, ensuite, à Voidum.
De 2003 à 2006, puis depuis 2016 : membre du conseil d’administration d’Arthémis musique.

 Le Progrès (3 janvier 2020)

 

 

La médaille de la culture pour Gilbert Favier

Remise de huit médailles Art et Culture de la ville

Médaille Gilbert 2019Huit personnalités ont été distinguées pour leur contribution au rayonnement culturel de la ville.  Photo Progrès /Josette BESSET

Vendredi 29 novembre, dans le salon d’honneur de la mairie, le maire Jean-François Debat, son adjoint Guillaume Lacroix et la conseillère
Martine Desbenoit ont remis huit médailles Art et Culture de la ville à des personnes très engagées dans le champ culturel.
...
Gilbert Favier était proposé par Arthémis musique pour sa fidélité, sa disponibilité, son souci des autres depuis la création de l’association il y a vingt-deux ans.

Le Progrès (2 décembre 2019)

 

 

Voidum à Polliat avec le Club de l'amitié

Polliat | Animation               Deux chorales réunies pour une ballade
La chorale du club de l’amitié recevait, samedi 9 novembre, dans une salle des fêtes bondée, le choeur Voidum.

Voidum PolliatChant final, la ballade Nord Irlandaise de Renaud, interprété par les deux chorales.  Photo Progrès /Bernard BEROT


Daniel Berthillet
, l’un des deux co-présidents du club de l’amitié ne cachait pas sa joie de recevoir le choeur d’hommes Voidum (Artemis-Musique) et ses 45 choristes, accompagnés au piano par Pierre-Antoine Pehu, dirigé par Vincent Govindin, chef de chœur et musicien de formation.

Des chants populaires puis, pour finir, une ballade.

La première partie de la soirée était consacrée à la chorale qui a interprété des chants populaires qui ont ravi le public : Stone de Starmania ou Chez Laurette de Michel Delpech. La seconde partie, avec Voidum, présentait un répertoire plus éclectique avec des morceaux allant du Poinçonneur du Lilas à Amazing Grace ou la sublime interprétation de l’ Ave Maria. En commun, la chorale du club de l’amitié et le chœur Voidum ont interprété le chant final, la ballade Nord Irlandaise , de Renaud.
L’objectif commun des choristes et des chefs de choeur est de continuer à véhiculer l’enthousiasme et le plaisir de chanter. Leur ambition commune, sous la baguette exigeante de leur chef, est aussi d’élever le niveau et la qualité de leurs prestations. Les volontaires pour nous rejoindre sont les bienvenus », a rappelé Daniel Bertillet.

Le Progrès (14 novembre 2019)